Bas de page Haut de page
 
L'utilisation de ces pontons flottants agrémente  nos sorties sur le plan d'eau. 
Assemblés de différentes façons ils nous servent de port, de lieu d'accostage, de 
brise lames. Derrière un remorqueur ils font aussi office de barges. Ils peuvent 
recevoir divers accessoires, bâtiments,  véhicules, personnages, grues, 
marchandises variées.L'ensemble devait être transportable, modulable, 
économique, rapidement constructible, robuste, empilable. Nous avons décidé de 
faire des éléments d'un mètre de long, trente centimètres de large, et huit 
centimètres de haut.La liaison est assurée par des tuyaux en cuivre insérés dans 
des tubes PVC (bouchés au niveau de l'extrémité située à l'intérieur du caisson). 
Le verrouillage est réalisé grâce à des pièces qui s'enfoncent sur les bittes 
d'amarrage.  

En rouge les tubes PVC
En jaune une clef d'assemblage que l'on glisse dans le tube PVC
En noir les bittes d'amarrage
En vert des trous servant à libérer l'air.
 (Au début nous n'avions pas fait ces trous. L'air emprisonné rendait les caissons 
instables.)
Un article d'Alain COZ dans BATEAU modèle N12 présente la construction de pontons plus 
beaux que les nôtres. Vous y trouverez en prime la construction de coffres d'amarrage

DOCKS FLOTTANTS

Exemple d'assemblage

Les modules empilés

Autre exemple d'assemblage

Séparation de deux éléments

couple interieur

couple exterieur

vue de dessus

vue en coupe de cote

clef d'assemblage

en clair les pieces de verouillage