Sub truc

  SUBTRUC NAVIGATION  



Vu la silhouette de SUBTRUC une couleur noire aurait été plus logique. La couleur jaune permettra de mieux voir ce petit sous-marin. Et ainsi décoré, il ne pourra pas y avoir de confusion avec un modèle existant.

Parce que l'ouverture est facile et rapide il n'y a pas d'inter de mise en route, les batteries de réception et propulsion sont simplement connectées au moyen de prises avant la mise à l'eau.
Puisqu'il n'y a pas de ballast, SUBTRUC est fortement lesté afin de limiter la vitesse nécessaire à la plongée.
Les gouvernes s'avèrent être d'une efficacité suffisante. Le comportement en plongée est voisin de celle d'un sous-main à plongée statique, sans toutefois l'égaler à vitesse très réduite.
Le rayon de braquage est assez court. En surface SUBTRUC est beaucoup moins à son aise un peut comme tous les modèles ayant ces formes.
Si nous enlevons le correcteur d'assiette SUBTRUC devient nerveux. Il demeure cependant maîtrisable, et agréable. Mais bien évidemment il faut alors contrôler les manches avec doigté.
 


Le coût du matériel embarqué est malheureusement incompressible. Par contre tout le reste est négligeable. La pièce supportant le joint torique assurant l'étanchéité est la seule à présenter une difficulté. Si elle est réalisée par un copain, nous pensons alors que SUBTRUC peut fort bien convenir comme modèle de début d'autant que rien n'empêche d'ajouter un ballast.
( c'est tout de même moins cher qu'un kit, avec un plaisir et une satisfaction autre )