XS 100 Thermoformage des verrières

  XS 100 Thermoformage des verrières  


Bas de page

La première idée fut de faire des verrières étanches. Ceci augmente le volume à immerger pour que notre engin plonge. De plus l'épaisseur de la matière aurait alors du être assez conséquente pour résister à la pression. Nous avons envisagé plusieurs solutions, sans trop savoir si nos moyens nous permettaient d'arriver à nos fins. Finalement décision fut prise de noyer ces verrières. Outre le gain de volume la fabrication s'en trouve simplifiée puisque la résistance à la pression n'est plus nécessaire.

La méthode employée est celle du thermoformage.
Pour cela une forme de la verrière est réalisée dans notre cas en mousse polyuréthane recouverte de tissus de verre et de résine. Le tout est mastiqué poncé et recouvert d'une couche d'apprêt. Ce sera la partie male de notre moule.
La partie femelle n'est rien d'autre qu'une planche de contreplaqué dans la quelle est découpée une surface plus large que la base de la partie male. Le pourtour de cette ouverture est arrondi afin de ne pas déchirer la matière pendant le moulage.
En suite nous fixons au moyen d'agrafes une feuille de PVC transparent.
 
La partie supportant la feuille de PVC est mise au four. Normalement la température suivant le PVC doit être de 120° ou 220°. Après 4 essais infructueux il nous a fallu chauffer entre 175° et 180°pour obtenir un résultat satisfaisant. Malgré les dire de notre vendeur il faut croire que notre feuille n'est pas du PVC ou un PVC exotique.
 
Maintenant il faut faire très vite. Muni de gants nous sortons notre truc du four. Immédiatement nous le plaçons sur la partie femelle. Puis je suis monté dessus car il faut exercer une pression importante et la maintenir le temps que cela refroidisse.
 
Nous pouvons alors démouler, enlever les agrafes et découper le surplus de matière. Afin de permettre à l'air de s'échapper lors de la plongée une fente est entaillée sur le point le plus haut de la verrière.
 
L'aspect final est moins satisfaisant que si nos verrières etaient en verre ou en polycarbonate. Mais bon cela fait partie des joies du modélisme. Il faut faire des compromis en fonction de ce que l'on peut avec ce que l'on a.



Haut de page